Questions – réponses sur le crédit, les prêts et les financements

Comment comparer deux offres de crédit établies dans deux organismes différents ?

Avant toutes choses, il est nécessaire que le montant emprunté et la durée de remboursement soient identiques dans les deux documents. Ensuite, il suffit de prendre en compte la mensualité et le coût total du crédit. La comparaison du seul TEG – Taux Effectif Global – n’est pas satisfaisante car la plupart des établissements de crédit pratique un taux promotionnel qu’il est impossible de retrouver par le calcul.

 

Les sites comparateurs de crédit sont-ils pertinents ?

A l’heure d’Internet, il est préférable de simuler directement vos besoins, sur les sites des organismes de financement. En effet, les sites comparateurs de crédits ne recensent que les offres des établissements partenaires et touchent une commission sur les ventes réalisées, ce qui peut fausser la donne.

 

Comment se calcule l’assurance d’un crédit renouvelable ?

Le montant de l’assurance est calculé tous les mois sur le montant qu’il reste à payer. Avec un taux d’assurance de 0,50 %, un compte à 2 400 euros en fin mois aura une prime de 12 euros. Naturellement, plus vite vous remboursez votre crédit, plus la prime baisse. Mais, s’agissant d’un crédit renouvelable, elle peut remonter aussi vite, si vous empruntez à nouveau.

 

Les crédits sur Internet sont-ils plus intéressants que ceux réalisés par téléphone ?

Il n’y a pas de règle. Sur Internet, les avantages évidents sont l’absence de frais de dossier et la rapidité d’obtention du crédit.

 

Est-ce que remplir sa demande de crédit sur Internet est une démarche risquée ?

Par définition, le fait d’entrer des données personnelles sur Internet peut comporter un risque. Mais aujourd’hui, la plupart des sites de crédits garantit un minimum de sécurité. Cela se traduit visuellement par une adresse URL qui débute par « https » et un cadenas fermé en bas de votre navigateur.

 

Comment annuler une demande de crédit sur Internet ?

Si vous n’avez pas retourné l’offre préalable de crédit, vous pouvez annuler par téléphone ou simplement ne rien faire. Si vous avez envoyé le dossier signé, vous avez 7 jours pour l’annuler (délai de rétractation) en renvoyant le bordereau de rétractation joint obligatoirement au dossier.

 

Un organisme de crédit peut-il fermer une réserve d’argent si elle n’est pas utilisée depuis des années ?

Si le crédit renouvelable n’est plus utilisé, il doit être clôturé : il s’agit d’une mesure préventive, désormais obligatoire, pour lutter contre le surendettement. Cependant, avant toute intervention, l’établissement doit envoyer une lettre.

 

Le crédit travaux inclut-il l’achat de l’électroménager ?

Traditionnellement, les banques ne permettent pas d’inclure l’électroménager dans ce crédit, sauf si ce dernier est encastré ( ?). Par contre, les organismes de crédit comme Cetelem ou Sofinco, peuvent l’inclure directement, même s’il est déplaçable.

 

Comment arrêter un crédit renouvelable ?

Vous disposez de trois solutions :

  • - Par un simple appel téléphonique à votre organisme de crédit, vous bloquez la somme restant sur le compte, ainsi que le taux. Vous continuerez de rembourser le crédit jusqu’à la fin, sans pouvoir l’utiliser comme argent disponible.
  • - Vous pouvez rembourser la somme due et clôturer le compte.
  • - Vous faites un prêt personnel pour rembourser le crédit renouvelable et une demande de clôture.

Faut-il assurer son crédit à la consommation ?

Vous n’avez pas l’obligation légale d’y souscrire, mais l’organisme prêteur vous soumettra systématiquement une proposition d’assurance concernant les quatre principaux risques : décès, invalidité, maladie et chômage. Avant de vous décider, prenez le temps de lire les clauses restrictives pour éviter les mauvaises surprises et n’optez pour aucune assurance qui ne vous convient pas. Le choix est intimement lié à votre appréciation personnelle du risque.

 

Qui peut signer un crédit à la consommation ?

Seules les personnes remplissant les quatre conditions suivantes peuvent souscrire un crédit à la consommation :

  • - Etre majeur
  • - Avoir des revenus stables
  • - Résider en France métropolitaine
  • - Ne pas être inscrit au fichier national des incidents de paiement de la Banque de France.

 

Il s’agit de critères très couramment requis pour toute souscription de crédits. Le dernier point est une restriction destinée à protéger le consommateur du surendettement.

 

Quelle est la différence entre un crédit affecté et un crédit renouvelable ?

Le crédit affecté est directement lié à l’achat d’un bien (voiture, moto, travaux) car l’exécution du contrat de prêt dépend de celui de l’achat. Si l’obtention du prêt est refusée, vous ne pourrez pas procéder à l’achat et si le projet d’achat est sans suite, le prêt devient caduc.
Le crédit renouvelable n’est, quant à lui, pas lié à un bien ou un service : il s’agit d’un contrat « non-affecté » qui n’est pas assujetti à une démarche particulière.

 

Un rachat de crédit peut-il ne concerner qu’une partie des crédits en cours ?

Naturellement, le rachat de crédit ne peut s’intéresser qu’à une partie de vos crédits. Il est évident que si vous bénéficiez de prêts à taux avantageux (comme les PTZ, par exemple, dans le cadre d’un prêt immobilier), il faut conserver vos acquis. Cependant, il faut veiller à ce que les mensualités de votre rachat, ajoutées à celles d’autres crédits éventuels, ne dépassent pas 33% de vos ressources.