Crédit moto ou crédit à la consommation affecté

Très souvent associé au crédit automobile, dans l’expression « auto-moto », le crédit moto est un crédit affecté à l’achat d’un véhicule deux roues motorisé, neuf ou d’occasion. Au même titre que la solution de financement pour une voiture automobile, le crédit moto est généralement proposé sur le lieu de vente, au moment de l’achat. 

Montant du prêt

Le montant accordé à ce type d’emprunt dépend du choix et des caractéristiques de la moto choisie : le prix évolue en fonction de la puissance, des accessoires, mais également de son état (neuf ou occasion), de la marque (Peugeot, Renault, Toyota, Citroën, Volkswagen, etc.) et de son ancienneté (moins de deux ans, plus de 5 ans, etc.). Même s’ils sont souvent associés, le crédit automobile et moto ne se ressemblent pas : la valeur et le produit sont totalement différents. Allant de 3 000 € à 45 000 €, cette solution de financement s’adapte à votre situation financière et professionnelle. Sa durée s’étend de 12 à 84 mois pour une moto neuve, mais cette période peut être réduite proportionnellement à sa valeur, dans le cas de l’acquisition d’une moto d’occasion.

Services liés au crédit moto

Parallèlement à l’avance d’argent, le crédit moto propose aussi de nombreux services qui varient selon les organismes de financement et sont destinés à accompagner l’emprunteur tout au long du remboursement.

Comme le crédit moto appartient à la grande famille des crédits à la consommation, l’emprunteur est protégé par les lois Scrivener et Niertz. Ces dernières établissent des règles de conduite pour l’établissement financier, dans le but de prévenir les achats impulsifs (et donc irréfléchis) de l’emprunteur et le prémunir des risques liés au surendettement. Elles obligent les professionnels à remettre une offre préalable, instaurer un délai de réflexion, accepter un droit de rétractation et déterminer les modalités de remboursement avec souplesse, même en cas d’anticipation.

Dans le cadre de la souscription d’un crédit moto, comme pour tous types d’emprunts, il s’agit, avant tout, de bien réfléchir à cette contrainte financière qui vous engage sur plusieurs années. Une fois la décision prise, il s’agit ensuite de bien faire attention aux différentes offres :

  • - La faiblesse des mensualités peut parfois se révéler très intéressante, mais cela sous-entend un coût général du crédit plus important.
  • - Les publicités vantant les mérites d’un « financement à 0% » de votre nouvelle moto, sont souvent accompagnées d’informations en petits caractères, qui empêchent d’avoir une vision claire de l’offre globale du crédit.
  • - Les « packs » sont nombreux et attrayants, comprenant évidemment le crédit moto, mais aussi, l’assurance dommage du véhicule, assistance, entretien, etc. Très accessibles, ces offres bénéficient, certes, de remises sur le taux et les mois d’assurance gratuite, mais chaque élément est à étudier de près car, comme toute offre globalisée, toutes les garanties proposées ne sont pas forcément utiles.
  • - Avec le crédit moto, l’argent obtenu ne doit servir qu’au paiement de la moto ; avec une autre solution de financement, comme un prêt personnel, vous pourrez également payer les accessoires (casque, équipement, top case, etc.)